AG 2013

 

ASSEMBLEE GENERALE AEDMV DU SAMEDI 9 NOVEMBRE 2013
à Ventron


Présents :
Mr Dousteyssier Maire de Ventron, Mr Weber Conseiller Général, Mr Egler ancien Conseiller Général, 90 personnes dans l’assemblée


Excusés :
Mrs Poncelet, Perret, Claudel, Charpin, Vanson, Poirot, Peduzzi, Claudel, Allonas, Weinryb, Matthieu, Luttenbacher, Vaxelaire, Mme Neff, Mrs les Maire de la Bresse, St Etienne les Remiremont, le Syndicat.


I. Le mot du Président
Mr le Président remercie Mr le Maire de Ventron d’être présent malgré d’autres obligations et remercie également l’assemblée présente pour sa venue.
Il remercie également la commune pour la mise à disposition gratuite de la salle.


II. Le mot de Mr Dousteyssier, Maire de Ventron
Mr le Maire présente la station historique du Ventron : c’est une commune emblématique des Hautes Vosges qui doit son histoire entre autres aux Alsaciens qui sont venus utiliser les pâtures à Ventron. La vie est venue par les chaumes et les marcairies. La présence humaine est donc nécessaire et la vie familliale doit être privilégiée surtout aux vues des difficultés de succession sur les chaumes comme celle du Vintenger (le mot Ventron provient probablement du mot Vintinger).
La rivière a été domestiquée et les prés de fauche entretenus. Il n’y a pas d’insdustrie implantée dans les zones herbeuses, ce qui donne tout son charme à la commune.
La vie a évolué avec le textile jusqu’en 1950.
L’évèque de Toul en 1600 a donné les terres à la communes, à la révolution celle-ci était propiriétaire de 2500 Ha de terre .
Les recettes de la commune proviennent essentiellement de
l’exploitation de la fôret : environ 150 000 € par an
la station de ski : entre 50 et 60 000 €
des terrains
de ‘Ventron confexion’ qui génère également 100 emplois environ
le taux de chomage est assez bas dans la commune
Le projet de la municipalité est de conserver le village en l’état et de trouver des activités qui respectent cette philisophie.
La commune a fait l’acquisition d’une maison de maître qui va devenir la maison mère de ‘Ventron confexion’. Transformer cette maison en maison pour personnes âgées aurait été un investissement trop important.
Le renouvellement de la station d’épuration est à l’étude.


III. Rapport moral du Président
Mr Mangel déclare ouverte l’assemblée générale de l’AEDMV 2013.
Il fait part de son désir de ne plus poursuivre son mandat de Président et présente sa démission pour des raisons familiales et de santé, mais désire toujours faire partie du bureau de l’association.
Il remercie les membres qui l’ont soutenu tout au long de son mandat de 16 ans. Il avait succédé à Mr Leduc après sa démission.
Le CR de l’AG 2012 est approuvé à l’unanimité. Il est mis à disposition des personnes qui désirent avoir une version papier.


IV. Bilan de la trésorière
Voir Bilan Financier ci-joint .
La trésorière absente ce jour est représentée par Mr Collin.
Compte courant :
recette 3389 € (recette provenant uniquement des cotisations)
Dépenses 5045 € (frais d’imprimerie, déplacements, cadeaux, organisation AG 2012, Assurance, abonnement à Vosges Matin, location salle AG, imprimerie, frais de poste, frais de réunion, cotisation à la fédération des racines et des hommes)
Reste 73,53 €
Livret : 120,46 €
Total : 193,99 €
Il est à retenir que l’association ne fonctionne qu’avec l’argent des cotisations et sans subventions.
Le vérificateur au compte donne son quitus à la trésorière
Les comptes sont validés à l’unanimité.
Les Cotisations inchangées depuis 16 ans resteront à l’identique en 2014, mais devront sûrement augmenter en 2015.


V. Composition du bureau:
Personnes en fin de mandat :
Mmes Perry, Neff, Mrs Valdenaire, Grandemange, Schubnel, Torti.
Mr Torti ne désire plus faire parti du bureau aux vues de son état de santé. Les autres personnes sont réélues au bureau.
Un appel à candidatures est fait : Mrs Valentin et Curien G désirent faire partie du bureau ainsi que Mr Weinryb. Celui-ci a fait parvenir une lettre dans ce sens au Président.
Le bureau se compose de :
Mme Perry, Neff, Wolf ; Mrs Mangel, Colin, Deybach, Valentin, Neyer, Schubnel, Rappen, Mougin, Valdenaire, Weinryb, Gehin, Curien, Grandemange (16 personnes).
Le bureau se retire afin d’élire un nouveau Président.
Mr Gaston Curien et Dan Weinryb désirent postuler pour le poste de Président.
Le bureau annonce le résultat des votes :
Mr Curien a obtenu 9 voix, Mr Weinryb 6 voix, Vote blanc 1
Le bureau sera composé de la sorte :
Monsieur Curien Gaston se présente à l’assemblée il est un habitant de 67 ans de Cornimont, ancien journaliste, écologiste ‘normal’. Sont but est de défendre les chaumes et de lutter contre les intégristes de la nature.


VI. Interventions diverses:
1/ Mr Weber prend la parole, il salue l’assemblée présente, Mr le Maire de Ventron, le nouveau et l’ancien président de l’AEDMV. Il assure son soutien et se met à dispostion à l’AEDMV en cas de besoin car le combat est le même.


2/ Mr Mangel présente l’association des racines et des hommes présidée par Jean Lassale. Il lit leur profession de foi. Leurs objectifs sont les mêmes que ceux de l’AEDMV, entre autre faire attention à ce que notre région ne devienne pas un parc national, bien qu’actuellement les contraintes soient quasi identiques.
1 abstension à la proposition d’adhésion.
Mr Delcroix présente le périple de du député Jean Lassale au travers de la France. Pour l’instant, il n’a pas terminé ‘sa marche’. Des personnes de l’association l’ont rencontré lors de son passage en Alsace et dans les Vosges.
Il a été remarqué que sa démarche est trop politisée, le bureua du CNRH lui a fait savoir et a réajusté sa démarche. La vice présidente du CNRH n’a pas les mêmes objectifs ‘poliques’.
Mr Delcroix propose aux personnes désireuses d’avoir les informations diffusées par le CNRH de lui donner leur adresse mail.
Les attaques du loup continuent, les médias ont pour consigne de ne plus couvrir les évènements.


3/ Réserve du Grand Ventron
Elle a coûté entre 3 et 4 millions d’euros en 25 ans ce qui montre le coût global faramineux des 5 réserves vosgiennes :
- Grand Ventron
- Frankenthal
- Gazon du Faing
- Ballons Comtois
-
Depuis que le réserve du Grand Ventron existe, plus aucune manifestation sportive n’a été organisée, des consignes ont même été données aux OT de ne pas inciter les touristes à se rendre dans la réserve. Il existe par ailleurs une période d’interdiction d’accès (décembre à juillet).
Mr Mangel dit que toutes les personnes interrogées ne viennent pas expessement dans les Vosges à cause de l’appelation ‘Parc des Ballons des Vosges’. Il rappelle que le Parc devrait être un outil dans le développement économique et touristique, mission première qu’il ne rempli plus du tout.
Par ailleurs , le Parc multiplie les études couteuses.


4/ Intervention de Mr Egler
En matière de protection, de schéma directeur et d’environnement, il dit être très vigilent à ce qui se passe et que tout le monde devrait en faire autant. Les maires ont des dossiers à approuver, mais la tâche est rendue difficile par leur volume. Personne ne prends le temps de les lire (Mr Egler s’efforce de le faire).
Il souligne aussi que les écologistes ont su infiltrer toutes les instances de l’état, et qu’il n’est pas rare de constater que des documents soient falsifiés ou détournés au profit d’actions écologiques non prévues.
Monsieur Egler regrette d’avoir fait à l ‘époque, le tour des communes afin qu’elles signent la 1ère charte. Celle-ci à entre temps complètement changé d’idéologie.


5/ Aménagement de la route des crêtes.
Mr Mangel, lors d’une réunion à Sainte Marie aux Mines a dit qu’il faudrait peut être commencer par le commencement, c’est à dire par le col de la Schlucht. Les pojets sont en cours depuis 25 ans … Il n’y a toujours pas été défni l’avenir de l’hôtel ‘le grand Tétras’, ni du tracé de la route. Rien ne bouge.


6/ Réserve du Frankenthal
Le défrichement a commencé. Quelques résineux et quelques érables ont été abattus. Les travaux devraient s’étaler sur 5 ans. C’est au Parc de gérer les travaux de réouverture du paysage (pour faciliter la circulation des papillons). Théoriquement ils ne doivent pas laisser les arbres abattus sur place. Pour l’instant le pâturage n’est pas autorisé, mais si on veut entretenir la zone, on ne pourra pas se passer de la présence des vaches.


7/ Intervention de Monsier Delcroix
Il déplore les budjets exorbitants alloués aux associations écologistes en Alsace.
Il nous annonce que le budjet des écologistes d’Alsace est de 700 000 €.
L’ARIENA employe 250 salariés à plein temps (siège à Sélestat).
Alsace Nature employe 40 personnes.
Il serait bon de faire des économies dans les subventions qu’accordent les élus.
Il fait également un rapport sur les 2 journées ‘circulation en calèche’ sur la route des crêtes.
Le Parc des Ballons et ‘Vosges en marche’ ont organisé ces journées, qui sera reconduite une fois par mois durant la saison estivale 2014.
Il a observé la mise en danger des participants lors de cette journée où il a fait très mauvais : visibilité inférieure à 15 mètres à cause du brouillard.
Il y avait entre 15 et 20 personnes dans une remorque non homologuée et non conforme au code de la route.
La circulation de l’attelage s’est faite sans signalisation et sans éclairage.
La subvention du Parc s’élevait à 1600 € . Les participants étaient des invités de Mr Sidre.
Tout était gratuit : télésiège, petit déjeuner, transport hyppomobile, conférence au Rothenbach, un fromage leur a été offert. Seul le repas de midi était payant à Firstmiss.


8/ Intervention du Maire de Ventron
Le Maire a félicité le nouveau président et remercie l’association pour ses actions, même s’il n’y adhére pas toujours complètement. Il admire le travail effectué.
La fonction de Maire n’est pas toujours aisée. Pour la signature de la charte du parc des Ballons, c’est lui qui a le plus d’influence dans la commune. Il lui aurait été vivement conseillé de la signer avec comme argumentation qu’il aurait plus à perdre qu’à gagner. Il aurait même subit des pressions.
Après la signature, le Parc des Ballons lui a facilité l’obtention de l’accord a un projet qui nécessitait une étude d’impact.
Monsieur le Maire encourage le dialogue et souhaite qu’il y ait concessus. Il souhaite que l’AEDMV continue dans la même voix.


9/ Remerciements à Mr et Mme Mangel pout tout ce qu’ils ont accompli au cours de toutes ces années.
Mr Mangel prend la parole et dit qu’il est amoureux de sa Région et du Massif. Il est issu d’une longue lignée de bucherons et de gens de la filière bois, de ce fait il ne peut admettre les restrictions, les interdictions d’accès et le pouvoir que certaines personnes s’approprient.
L’ensemble des participants est convié à un vin d’honneur, ce qui a permis à chacun de continuer les discutions et de faire plus ample connaissance.